6 décembre 2009

Dans 10 ans, on cultivera des dattes à Lille...ou pas...


Forcément, en 2017, alors que Sarkozy tentait un retour aux présidentielles, le débat sur l'identité nationale tombait un peu à plat.

Depuis qu'on avait un climat d'Afrique subsaharienne en été et une glaciation digne du nord de l'Islande en hiver, on avait légèrement perdu quelques habitudes "bien françaises".

Pas question non plus de gagner des voix sur le dos des immigrés. En plus d'être des immigrés du capitalisme ordinaire, la plupart était des réfugiés climatiques et tout le monde comprenait bien de quoi il s'agissait. C'est vrai : quand tout à coup, vous perdez tous les membres de votre famille de plus de 65 ans à cause d'une canicule meurtrière, quand les systèmes de clim lâchent et qu'il n'y a rien à faire puisqu'il n'y a plus d'électricité du tout, quand en hiver on se gèle pour la même raison, on comprend mieux les problèmes des autres.

Par contre, entre l'Inde et le Pakistan, ça a toujours été assez tendu. Et la situation n'a rien arrangé : on a bien failli voir naître la 3ème guerre mondiale. Le conflit s'est soldé avec 20 millions de mort...Toujours autant de personne qui ne mourront pas de faim.

C'est vrai que l'agriculture a pris un sale coup depuis ce réchauffement climatique.

...

Je vous laisse découvrir les bien meilleurs billets de Dagrouik et Juan. En 2020, il y a de grandes chances pour que Monsieur Sarkozy nous dise qu'il est désolé. A moins que les peuples en colère décident de faire les plus grands procès pour crime contre l'humanité jamais organisés, pour juger ces hommes politiques qui savent mais que ne font rien...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.