20 janvier 2010

Prise d'otages, demain

Attendez vous à savoir, demain, que les usagers sont pris en otages.

Attendez vous à voir l'éternel râleur de quai de gare, celui qui se pointe pour prendre son train et qui ne savait pas qu'il y avait une grève. Après tout, on a le droit de ne pas se tenir au courant de l'actualité...

Attendez vous à entendre dix fois, vingt fois, sur RTL ou Europe 1 que c'est INADMISSIBLE ! Oui, Monsieur, parce que moi, Môssieur, je bosse, moi, je me lève tôt et je fais tourner le pays, pas comme ces cons de fonctionnaires qui font rien que manifester, ces feignants...

En attendant, pensez-y : demain, le service public sera en grève pour protester contre son propre démantèlement. Demain, ce sera un peu comme après, quand il n'y aura plus de service public. Et rien ne marchera.

Eh oui...Sans services publics, tout va beaucoup moins bien...

Dans l'Education nationale, ce sont les réformes qui sont en question : l'année dernière, elles ont été repoussées grâce au mouvement de grève et aux longues négociations des syndicats. Repoussées ne signifie pas annulées ou repensées. Le lycée sera massacré comme prévu, mais un peu plus tard, sous prétexte d'être modernisé, mais en fait et surtout pour faire des économies de bouts de chandelle et pour diminuer la qualité du service public.

Les gens qui sont déjà prompts à penser que le niveau baisse, que l'école ne fait que d'ignares crétins qui ne savent plus écrire et par dessus le marché, que les profs sont des nases, seront bientôt confortés dans leur opinion grâce à la formation des enseignants qui va disparaître et grâce aux milliers de vacataires qui feront le boulot comme ils pourront, précarisés qu'ils seront et corvéables à merci qu'ils deviendront donc...

Demain, je serai en grève pour tout cela et pour plus encore...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. Mon école sera fermée demain, comme beaucoup beaucoup beaucoup d'autres...
    Mais pour que l'Etat arrête le massacre il faudrait que toute la population réagisse !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour le bille, mais tous n'ont pas encore compris :-( beaucoup d'écoles ouvrent leurs portes comme sur une journée normale.

    RépondreSupprimer
  3. Ecoles primaires en Seine Saint Denis : des instituteurs remplaçants recrutés pour un CDD de 108 heures.

    Lisez cet article :

    http://cgteduc93.free.fr/?Oui-au-remplacement-des-maitres

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour à tous,
    Merci pour vos commentaires !

    Faites passer le message autour de vous, expliquez pourquoi il y a une grève !

    ;)

    CC

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.