14 janvier 2010

Sarko gronde. Carlos Ghosn away...

Le papy de l'Elysée est tout en colère, malgré son petit fils qui vient de naître.

Il a convoqué Carlos Ghosn pour lui faire la leçon : "Oh ben non, maintenant qu'on vous a donné tout ce fric, vous n'allez quand même pas aller faire des usines ailleurs, c'est pas gentil !"

Carlos Ghosn, forcément, il a rigolé. Sarkozy, quand il a donné le pognon, il n'a pas précisé pour quoi c'était : c'est vrai, s'il avait voulu partir en vacances avec c'était son droit. Sarkozy, il a juste fait un cadeau.

Il découvrira ça, avec son petit-fils : quand on donne 500 Euros au gamin pour Noël, on ne peut pas savoir s'il va pas aller s'acheter des conneries pour sa PSP, ou des bonbons qui font la langue toute bleue, plutôt que de capitaliser en investissant dans des actions de chez Renault.

On ne peut pas savoir. Sauf, bien sûr, si on fait une sorte de contrat, qu'on offre le blé sous condition.

Enfin...Attendez-vous à apprendre que la Turquie fait partie de l'Europe. De quelle Europe, on ne sait pas...

Et tout ça est tellement secondaire, par rapport au drame d'Haïti...Agitation, agitation...Sarkozy fait quand même moins bien que la Terre...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.