28 mars 2010

Echec

Sarkozy : "On ne va rien changer"

Bayrou : "On ne va rien céder"

Aubry : "On ne va rien faire"

Les citoyens : "On ne va pas bouger."

Personne dans les rues pour le No Sarkozy Day.

Il faut dire quand même que personne n'était au courant, aussi...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Cycee

    si les blogs avaient une quelconque influence ça se sauraient...

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  3. oui c'est vrai !!!très bon résumé ...évitons les grands discours stériles ...tout y est lol !!!

    RépondreSupprimer
  4. Les médias n'ont pas du tout relayé. Soyons déjà content que la manif de mardi ait marché.

    RépondreSupprimer
  5. Résumé intéressant... on peut ajouter que les fans "facebook" étaient réellement virtuels! Au moins cela remet certaines pendules à l'heure sur ce site. Enfin bravo à la presse... qui en a parlé la veille! Quel effort!

    RépondreSupprimer
  6. Que les bloguers redescendent sur terre et cessent de se croire le nombril du monde! Les blogs sont quelques mots de plus prononcés sur le monde. Rien de plus. Restons en là! Et que les bloguers soient un peu plus sérieux... C'est aussi une leçon à prendre.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour à tous

    Non, les blogueurs avec leurs quelques centaines de visiteurs par jour ne pèsent rien du tout...

    Et puis tout semblait si mal parti...Organiser un événement d'une telle ampleur, ça ne s'improvise pas. Les syndicats ont leur réseau...

    Comme dit Matthieu, heureusement qu'il y avait plus de monde mardi dernier...

    Allez, pas grave...

    RépondreSupprimer
  8. moi ce que je veux c'est un vrai grand parti de gauche qui essaye de foutre à bas le capitalisme
    pas le PS ou EE qui accompagne ou même précéde toute cette pourriture
    ni des syndicats qui ne font qu'accepter une version light de la crise
    ni des bloggeurs qui veulent se constituer en contre pouvoir juste pour leurs vanités
    bonjour chez vous

    RépondreSupprimer
  9. En effet Facebook c'est pas la CGT...

    "les citoyens : on ne va pas bouger"

    Les citoyens, dont je suis, ont la sagesse d'attendre 2012 et ne vois pas l'intérêt d'une manif contre une personne

    RépondreSupprimer
  10. Je ne sais pas si c'est sagesse d'attendre 2012... Le jouet sera peut-être cassé d'ici là!
    La "manif" était pour faire stopper la politique voulue et gérée par la personne, par une seule personne. Un mandat n'est pas non plus un chèque en blanc...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.