25 août 2010

T'as pas le moral ? T'en fais pas, Largarde est là !

Avec Christine, ça va toujours, c'est OK, c'est bath, c'est in !


Pas de livres à la rentrée pour les secondes ? Pas grave, de toute façon, il n'y a plus rien dans les programmes...

Non, j'exagère. Je suis pessimiste.

Mais ce ne sont pas les programmes, le problème : ce sont les profs. Leur formation est épouvantable. Et elle sera encore pire l'année prochaine.

Bof...Les profs, c'est une chose...Mais le souci, le vrai, ce sont les parents d'élèves. Ils ne savent pas transmettre des valeurs dignes de ce nom à leurs enfants...

Et les enfants, parlons-en, des enfants : gavés de télé, de jeux vidéos et de coca, qu'est-ce que vous voulez tirer de ça...?

Mais tout va bien. De quoi se plaint-on ?

D'ailleurs, le chômage de catégorie A diminue.

Vous saviez, vous, qu'il y avait une catégorie A, dans le chômage ? Une première classe, en quelque sorte : ceux qui ont plus de chance, finalement...Ce sont en fait les personnes sans activité et en recherche active d'emploi. Les chômeurs, quoi...

En tout cas, c'est la première fois qu'on nous présente les chiffres du chômage ainsi divisés en catégorie. Mais c'est une bonne nouvelle pour la catégorie A. Et la catégorie B ? Personne n'en parle ? Je suis sûre pourtant, qu'il y a du monde qui navigue en seconde classe...

Si, j'ai trouvé l'info : les autres chômeurs sont ceux qui ont une activité réduite et qui sont quand même demandeur d'emploi. Par exemple, quelqu'un qui aurait un tiers temps insuffisant pour vivre et qui voudrait travailler à plein temps.

Ceux-là, depuis un an, ont augmenté de 8,1 %.
La catégorie A a perdu, ce mois de juillet, 0,5%.

Si on parlait juste de...précarité, en disant qu'elle ne cesse d'augmenter ?

Peut-être qu'on aurait moins l'impression de se faire avoir par une fausse bonne nouvelle...ou par un mensonge, osons le mot...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Bonjour,
    je vous découvre à l'instant, et de suite je vous vole cette photo. De plus je m'abonne chez vous, et je suis vos tweets.

    Rassurez-vous je ne vous en demande pas autant.

    Cordialement

    Un panda.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    La photo provient de google image..

    Merci et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  3. A la page 1 des statistiques officielles, nous pouvons constater que le chômage augmente en France métropolitaine (sans compter les départements d’outre-mer).

    Le chômage atteint un nombre total de 4 573 700 personnes.

    Catégorie A (actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi) : 2 676 600
    Catégorie B (actes positifs de recherche d'emploi, en activité réduite courte) : 532 100
    Catégorie C (actes positifs de recherche d'emploi, en activité réduite longue) : 755 100
    Catégorie D (sans actes positifs de recherche d'emploi, sans emploi) : 251 300
    Catégorie E (sans actes positifs de recherche d'emploi, en emploi) : 358 600
    Catégories A, B, C, D, E (ensemble) : 4 573 700

    Variation sur un mois : + 0,2 %.

    Variation sur un an : + 10,4 %.



    Si on ne compte que les catégories A, B et C, cela donne 4 208 300 chômeurs.

    Variation sur un mois : + 0,2 %.

    Variation sur un an : + 8,2 %.

    http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle2-POI745.pdf

    RépondreSupprimer
  4. Absolument, BA, c'est mon propos...Et pourtant, le Figaro titre aujourd'hui : Emploi : l'embellie se confirme en France.

    Quelle intox...

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  5. C'est pas gentil de critiquer un journal qui se décarcasse pour nous mettre tous les jours un p'tit rayon de soleil dans notre petite vie toute sombre, un peu de joie et d'optimisme.

    Signé : Anonyme.

    RépondreSupprimer
  6. C'est ça : le syndrome du sketch de Dany Boon : "Je vais bien, tout va bien, je suis gai, tout me plait !"

    La vie est belle, avec le Figaro et Christine Lagarde...Vivement qu'elle soit 1er ministre, elle sera plus marrante que Fillon !

    RépondreSupprimer
  7. Maître Antoine Gillot est l’avocat de Claire Thibout, l’ex-comptable des époux Bettencourt.

    Vendredi 9 juillet 2010 :

    Maître Antoine Gillot dénonce l’"acharnement" du parquet contre sa cliente, l’ex-comptable des époux Bettencourt. Parce que "c’est un témoin crédible et qu’elle sait beaucoup de choses".

    Maître Gillot affirme encore que sa cliente "ne s’est aucunement rétractée et a maintenu mot pour mot" ce qu’elle avait déclaré au journaliste de Mediapart.

    Notamment les "espèces demandées" par Patrice de Maistre "pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy" et le versement de ces fortes sommes en liquide à Eric Woerth.

    Claire Thibout confirme également les visites de Nicolas Sarkozy chez Liliane Bettencourt, comme d’autres hommes politiques de droite. Et qu’à l’occasion de ces visites de politiques, "il lui était demandé de préparer des enveloppes avec des espèces", explique l’avocat.

    Monsieur et Madame Bettencourt "se montraient très généreux avec les personnels politiques de droite", a-t-elle réaffirmé aux enquêteurs. Tout en concédant que Claire Thibout n’avait jamais assisté personnellement à des remises d’enveloppes.

    "Je crois que la vérité va sortir", pronostique l’avocat, évoquant les documents produits par le site marianne2.fr (près de 400.000 euros sortis en liquide dans les mois qui ont précédé l’élection présidentielle, ndlr).

    http://www.france-info.com/france-justice-police-2010-07-09-bettencourt-l-avocat-de-l-ex-comptable-denonce-le-harcelement-464014-9-11.html

    Jeudi 2 septembre 2010 :

    Bettencourt : les carnets Banier désignent Nicolas Sarkozy.

    Dans l’un des carnets intimes du photographe François-Marie Banier, qui ont été saisis par la police, le protégé de Liliane Bettencourt mentionne une confidence faite par la milliardaire, au printemps 2007. Liliane Bettencourt aurait évoqué devant lui la remise d’argent à Nicolas Sarkozy, au moment de l’élection présidentielle.

    «Elle ne m’a pas dit si c’était pour Neuilly, pour sa campagne ou pour autre chose», ajoute le photographe.

    http://www.mediapart.fr/journal/france/010910/bettencourt-les-carnets-banier-designent-nicolas-sarkozy

    RépondreSupprimer
  8. Avancées vers une possible saisine de la Cour de Justice de la République contre Eric Woerth.

    Le ministre du Budget François Baroin a annoncé au procureur général de la Cour de cassation Jean-Louis Nadal qu'il lui transmettrait le rapport de l'Inspection générale des finances sur la gestion du dossier Bettencourt, a-t-on appris jeudi au cabinet du magistrat.

    Le parquet général de Versailles a confirmé à ce même magistrat que lui seraient également transmis les éléments de l'enquête pénale conduite par le parquet de Nanterre sur ce même dossier, qui éclabousse le ministre du Travail Eric Woerth.

    "Le procureur Jean-Louis Nadal pense pouvoir disposer de l'ensemble du dossier vers le 15 septembre", a déclaré à Reuters le cabinet de Jean-Louis Nadal.

    Jean-Louis Nadal souhaite étudier la possibilité d'une saisine de la Cour de Justice de la République, seule compétente pour poursuivre des faits commis par des ministres, où seraient engagées des poursuites contre Eric Woerth.

    Jean-Louis Nadal s'est saisi spontanément de l'affaire, après une lettre de l'élue écologiste Corinne Lepage.

    Les faits éventuellement imputables au ministre Eric Woerth sont l'attribution de la Légion d'honneur au gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, ainsi que la gestion du dossier fiscal de proches de ce dernier et de l'héritière de L'Oréal elle-même.

    Liliane Bettencourt finançait l'UMP via Patrice de Maistre, qui a embauché fin 2007 l'épouse d'Eric Woerth.

    http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE6810FE20100902

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.