21 novembre 2011

Un fait divers, des effets divers

Non. Je n'en parlerai pas. Rien à dire. Surtout pas de généralisation.

C'est un fait divers. Un fait divers. Un fou, une victime. C'est épouvantable.

Condoléances. Et maintenant, laissons la justice faire son travail, la famille faire son deuil, la vie reprendre. La vie privée.

Evitons de tomber dans le piège de la surenchère médiatique. Je sais, c'est trop tard, c'est déjà fait.

Axe n°1 de la campagne présidentielle de Sarko : faire de chaque fait divers des effets divers. Proposer des lois débiles sous le coup de l'émotion. Comme si on avait fait le débat sur le nucléaire pendant que Fukushima explosait. Souvenez-vous de Papy Voise et taisez-vous.

Guéant n'a pas encore proposé de remettre la peine de mort à l'ordre du jour. On l'a échappé belle.

No comment.

CC


Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Ben si ! Dans la mesure où la droite en parle (j'ai notamment entendu Estrosi à la télé au bistro ce midi), parlons en ! Qu'on sache l'echec complet de Sarko au sujet de la sécurité.

    RépondreSupprimer
  2. On sait combien ce genre de choses est à double tranchant. Ce n'est pas une affaire de sécurité. C'est un cas particulier. On ne doit en parler que pour dire à quel point c'est un cas particulier.

    RépondreSupprimer
  3. Oui. Mais on peut rappeler que certains ont fait des campagnes sur la sécurité et que ça ne résout rien aux cas particuliers.

    Ils ont fait des tonnes de lois sur la récidive et ont échoué parce qu'on ne peut rien faire sans budget pour la justice.

    RépondreSupprimer
  4. ça oui...On peut le rabâcher ! :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est d'ailleurs pas en enfermant la société toute entière qu'on la guérira des maux qu'on lui a créé.
    Cette société se pourrit de l'intérieur, par son manque d'ouverture, ses peurs, son intolérance, sa perversité et ses addictions. A commencer par la religion qui torture les femmes et les hommes depuis la nuit des temps.

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir DomGreener77176,
    Oui. Peut-être...

    RépondreSupprimer
  7. Yves Calvi a mis le couvert ce soir dans "Mots Croisés" , il fallait s'y attendre !

    Oui ce fait divers est atroce , mais est ce une raison pour en faire un débat idéologique et politique , non !

    La seule vérité que j'ai entendu est que la France manque cruellement de psychiatres ...

    RépondreSupprimer
  8. Un fait divers ou bien un fait de société ?
    "Combien de temps faudra-t-il, après l’assassinat d’une personne de sexe féminin par une personne de sexe masculin, pour intégrer dans le champ de la réflexion qu’il se peut que nous ayons affaire à un mécanisme ? Combien de temps pour donner un nom au fil qui relie chaque pierre de ce sinistre collier ? Pour percevoir qu’il s’agit d’une version infiniment ancienne, souterraine, enfouie dans le grand silence de l’omerta patriarcale, d’un mécanisme de contrôle social sur les femmes ? La menace plane sur toutes même si elle ne frappe que quelques unes. De même que l’assassinat d’un Noir par un Blanc n’est pas forcément un crime raciste mais qu’il PEUT l’être et qu’on doit se poser la question, le meurtre d’une femme par un homme peut n’être en rien imputable à la haine machiste mais on peut, on DOIT se poser la question." Isabelle Alonso

    RépondreSupprimer
  9. "des lois débiles sous le coup de l'émotion" ? ne serait-ce pas plutôt exploiter à tout prix les pires drames pour faire passer des lois scélérates ?

    Que ce soit totalement inefficace, il n'est pas si sûr que tout le monde en soit persuadé. Répression, répression, tant que ça tombe sur les autres, il se trouvera toujours une foule pour en rajouter...

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir,
    @Mamie Rebelle : Yves Calvi...Tout un programme...Je te conseille vivement cet article : http://lespoir.jimdo.com/2011/10/31/calvi-l-ind%C3%A9pendant/

    @Camo : je crois que c'est surtout un fou...un cas particulier...

    @Axel : oui, possible...mais les "lois" proposées sont souvent des effets d'annonce, jamais suivies de décret d'application, souvent redondantes et sans intérêt...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.