23 décembre 2011

Tête de turc ?

J'ai des élèves d'origine turque. L'Arménie est toujours un sujet délicat avec eux. Quand au détour d'un cours, pour une raison ou une autre, on est amené à en parler, ce qui est plutôt rare, on a des sourires et des ricanements de la part des Atakan, des Iskülip, des Baris, des Uslü, des Gukün...

En général, je demande quel est le problème pour désamorcer la situation explosive. En général, les élèves ne savent pas ce qu'il y a, mais ils savent qu'ils détestent l'Arménie et les Arméniens. Leurs parents font pareil.

Heureusement, on est en vacances. Je n'aurai pas, en fonctionnaire zélée, à défendre une loi de la République  qui me semble un peu inutile, devant des élèves qui n'y comprennent rien, mais dont les parents sont énervés.

Pour le reste, j'espère qu'on pourra encore manger des kebabs et des baklavas tranquillement.

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.