5 janvier 2012

L'homme qui voulait faire des économies

L'homme qui voulait faire des économies a présenté son programme pour l'éducation, pour la prochaine échéance électorale. 

Ce matin, quand je suis allée au collège, j'avais prévu de projeter des images pour les faire décrire et commenter à mes élèves. J'étais dans une salle sans aucun équipement pour cela. J'ai demandé à mes collègues : les deux salles à côté de moi ont normalement un vidéoprojecteur. Malheureusement, les deux installation ne marchaient pas correctement. J'ai fait des photocopies noir et blanc, à l'ancienne. Pas terrible pour étudier des tableaux. Ce qui est au programme d'histoire des arts.

J'aurais pu aller en salle multimédia, à la rigueur. Mais avec une classe de 25, c'est impossible : il y a douze postes dont la moitié ne fonctionne pas.

Après cette première déconvenue, il a fallu que j'enregistre des notes sur le logiciel idoine. En salle des professeurs, pour 52 enseignants, il y a 5 ordinateurs. Tous ne peuvent pas recevoir le logiciel de notes, parce qu'ils fonctionnent mal ou sont trop anciens. Les autres étaient déjà occupés.

Les idées que Sarkozy a proposées pour l'éducation ne sont pas toutes mauvaises, dans le fond : que les enseignants soient présents plus longtemps dans les établissements et qu'ils puissent avoir des bureaux personnels pour travailler sur place, je suis pour, depuis longtemps. D'ailleurs, je crois que c'était une des propositions les plus raillées de la campagne de Ségolène Royal, en 2007. Souvenez-vous : les 35 heures pour les profs. Le PS est à la pointe...

Mais pour mettre cette mesure en place, il va falloir d'énormes moyens. Ces mêmes moyens qui manquent tant à l'éducation nationale. 

Si l'on y réfléchit, la gérance des locaux de l'éducation reviennent respectivement aux mairies, pour les écoles primaires, aux départements pour les collèges et aux régions pour les lycées. Donc, l'Etat peut déléguer cette mesure aux collectivités locales (de gauche). Gageons que ces collectivités auront les charges sans avoir les fonds, comme c'est si souvent le cas depuis quelques temps...

Bon, je vous laisse : je n'ai pas pu travailler dans mon établissement, il faut donc que je travaille à la maison. Avec mon ordinateur, mon imprimante, mon encre, mes stylos qui sont tout dévoués à la nation.

CC


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. ha oui mais tu vas gagner plus! Contente?
    (je déconne mais je rire jaune, voire jaunâtre)

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Fred,
    Promesses électorales ! Je me suis demandé, un instant, si la droite était déjà sûre de perdre, pour faire de telles propositions ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Mais et ton devoir de réserve?

    RépondreSupprimer
  4. Chatel a dit qu'avec plus de moyens humains , rien n'avait évolué en mieux (et de sortir sa moyenne nationale d'élèves en baisse ,comme toujours) mais il ne parle jamais des moyens matériels !
    Et ce manque là n'est pas nouveau , nos ordinateurs (du Bull sur 3 pattes à l'époque) étaient constamment en panne dans mon administration territoriale...
    Il a fallu 7 ans pour avoir un bon matériel (ensuite , c'était la formation qui manquait ^^) !

    RépondreSupprimer
  5. CCcC : le devoir d'être dans une réserve naturelle et de se comporter comme des animaux en voie de disparition ?

    Mamie Rebelle : rien de nouveau sous le soleil...

    RépondreSupprimer
  6. Tiens on bosse dans des collèges jumeaux apparemment ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour le lien snuipp... bien utile.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.