30 janvier 2013

Rira bien qui Taubira le dernier...

Il paraît que les députés de droite fulminent contre la circulaire sur la nationalisation des enfants issus d'une GPA pratiquée dans les pays où cela est légal.

En soi, c'est déjà une nouvelle très réjouissante de voir des députés de droite fulminer.

En plus, alors que ces mêmes députés, depuis des semaines, enchaînent les talons pointes, avec leurs petits poings serrés, en criant à tout vent "Droit des enfants ! Droits des enfants !", se retrouvent aujourd'hui, une fois de plus*, face à leurs contradictions lorsqu'on veut donner plus de droits à des enfants.

Quoi ? Ce n'est pas pareil ? Ces enfants-là n'en sont pas vraiment ? Ce sont des petits bâtards, c'est cela ?

Qu'est-ce qu'on s'amuse !

CC

*Une fois de plus, car c'est bien déjà ce que fera la loi qui sera votée : protéger mieux les enfants qui sont nés - certes dans des couples que la morale religieuse réprouve - mais qui n'ont rien demandé à personne et qui doivent être traités également avec tous les autres enfants français.
Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. Oui, on espère juste l'égalité pour tous... Ca n'enlève rien à personne !

    RépondreSupprimer
  2. ils ont eu raison de légaliser la GPA, mais pourquoi dans ce cas ne l'assument-ils pas, cette décision ?

    Gestation pour autrui (GPA) : ils font rire, ces socialistes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils n'ont rien légalisé du tout. Si vous aviez un utérus, vous comprendriez pourquoi.

      Supprimer
    2. si la GPA est illégale pour les francais, en France COMME à l'étranger, mais qu'on dit (et ils ont RAISON de le dire) qu'on va "régulariser" les cas provenant de l'étranger, alors on légalise de facto.

      Supprimer
    3. ça n'a rien à voir. En France, on ne fait pas d'apatride, c'est tout...

      Supprimer
    4. Quand vous dites, "si vous aviez un utérus", que voulez vous dire ?

      Que

      1. vous etes voyan(e) extralucide, ou qu'il s'agit d'une question ?
      2. que vous etes partisan(e) de la théorie de l'essentialisation, c'est à dire attribuer des qualités à un individu en raison de son appartenance à un groupe, en l'occurence celui des femmes ?

      Supprimer
    5. Quand on porte un enfant pendant 9 mois, on s'y attache. Le vendre est inhumain. D'ailleurs, on ne vend pas les êtres humains, comme au temps de l'esclavage. Et puis je n'ai pas envie de parler avec vous : vous dites n'importe quoi. Vous serez désormais ignoré. Merci.

      Supprimer
    6. vous me faites rire. Comment font toutes ces mères porteuses en Inde ou aux Etats Unis ?

      Supprimer
    7. @Le Parisien Libéral

      "si la GPA est illégale pour les francais, en France COMME à l'étranger…"

      La GPA n'est pas illégale pour les Français, elle est illégale en France. A l'étranger, les Français sont tenus de respecter les lois du pays où ils se trouvent, tout comme les étrangers en France doivent respecter les lois françaises. Et, comme ces couples français n'ont pas contrevenu aux lois du pays où s'est faite la GPA, ni aux lois françaises puisqu'il n'y ont pas eu recours dans la juridiction française, tout ce qui reste à faire, c'est d'appliquer la loi qui veut que les enfants ayant au moins un parent français aient la nationalité française.

      Supprimer
  3. Bon, moi ce qui m'intéresse, au fond, c'est ta capacité à trouver des jeux de mots pour tes titres. Tu concurrences @Jegoun et @Falconhill !

    RépondreSupprimer
  4. Et après, concernant les sensations et sentiments lors d'une GPA, c'est trop complexe pour être débattu si succinctement. D'autant que chacun a, bien souvent un avis déjà tranché...

    RépondreSupprimer
  5. Mais c'est très bien des petits bâtards ! Heureusement qu'on en a ! Ceux sont eux qui font avancer les choses

    RépondreSupprimer
  6. Surtout ça évite la consanguinité, c'est mieux pour la conservation de la race... Ok je sors.

    RépondreSupprimer
  7. J’adore vraiment ce que vous faites, bravo !!! Merci bien de partager avec nous cet article.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.