6 mai 2010

Violences, marronniers, phallus et Sarkozy


Aujourd'hui, le président a parlé des violences scolaires.

Il n'y connait pas grand chose, en la matière. Il a pourtant un fils en âge d'être au collège...Mais il a l'air gentil et bien éduqué. En plus il a une bonne bouille...A moi, il me fait penser à un animateur télé de mon enfance...Bref...

Il a donc égrené des mesures sécuritaires, une fois de plus.

Oui, parce que trois ans, c'est long : il arrive toujours un temps où l'on se répète, où l'on rabâche, où l'on radote. Et ce temps est venu...

Il serait assez instructif de faire de le décompte du nombre de fois où il nous a parlé de "portails électroniques" et de caméras de surveillance pour les lycées...

Je n'ai pas le temps, ce soir. Mais à la louche, je dirais qu'il en a déjà parlé au mois 5 ou 6 fois. L'idée est une sorte de marronnier, désormais - comme d'autres sujets. Et là, ça tombe bien, les marronniers sont en fleurs. Ils tendent leurs belles grappes coniques vers l'azur, ç'en est presque érotique.

C'est déjà pas mal, si le président nous fait penser aux arbres qui pointent leurs fières fleurs comme des phallus vers le ciel...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore les marronniers, j'en parle tous les ans au printemps sur mon blog (c'est une sorte de...marronniers...une mise en abyme, tu vois !)

    ;)

    RépondreSupprimer
  3. @olympe et @Cycee Il y a bien cet arbre, je ne sais plus lequel, le châtaigner ? L'odeur de ses fleurs sent le sperme... :-)

    RépondreSupprimer
  4. C'est fou, ça, Laure ! J'ai eu une requête google aujourd'hui : "arbre qui sent le sperme"... :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.