27 octobre 2010

Définitivement ?

La réforme des retraites a été votée définitivement à l'Assemblée.

C'est le message officiel relayé par tous les médias.

Définitivement. Voilà quelque chose qui semble éternel, gravé dans le marbre, pour toujours.

Définitif, quoi. Irrémédiable. Quelque chose sur lequel on ne pourra pas revenir.

Espérons que l'usage de ce mot sera aussi absurde que celui de réforme : normalement, une réforme, c'est un changement dans le but d'une amélioration. Il faudrait être fou pour penser que bosser jusqu'à 67 ans constitue une amélioration.

Si les mots n'ont plus de sens, dans cet étrange mandat sarkozyste, alors faisons en sorte de rendre provisoire le texte définitif de réforme qui apporte une régression. Demain, il y a manif.

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Oui demain on sera dans la rue....

    RépondreSupprimer
  2. Continuons, ne serait-ce que pour faire mentir les médias aux ordres...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.