22 août 2011

Fiction estivale - Changement de décor (6)

Chapitre 6

De l’autre côté du globe, plongé dans la nuit, un homme avait fini de faire les cents pas, le portable à la main, impatient de recevoir un appel. Il avait décidé d’appeler directement le contact français qui pourrait l’aider. C’était John.

John décrocha bien vite : un appel de SKD, ça ne se refuse pas.

« - Bonjour ! Ou plutôt bonsoir...Alors, quelles sont les nouvelles ?
- Bonsoir. Je vous pose la même question. A-t-on des nouvelles de ce jet qui devrait me propulser en Europe, loin de toute cette histoire ?
- Pour l’instant, non...répondit John, tout déconfit.»

L’entretien prit fin bien vite : la déception de SKD était sensible...

Quand John reposa son BlackBerry sur la table, il était tout pâle.

Il jeta un regard un peu gêné à Tim qui ne comprenait pas tout, mais qui avait saisi que l’appel était très important : John s’était soudain redressé, il avait pris un air un peu digne et accroché un sourire flagorneur à sa face.

L’air interrogateur du jeune homme eut raison du vieux rentier : il se mit à expliquer tout ça. Il avait trop de choses à garder pour lui et le secret l’empoisonnait.

« - C’était SKD. Oui, le SKD de l’affaire SKD. Celui de la télé, du Grand Parti de Gauche, celui du FMF. Je suis en contact avec lui de manière tout à fait secrète, pour le faire revenir en France, bien qu’il n’ait plus son passeport et que l’affaire soit en cours, là-bas, aux USA. N’allez pas raconter ça, hein, je vous fais confiance. Vous avez une tête qui me revient : tenez, vous pourriez être mon fils.
- Alors...Vous...SKD...balbutia le contrat à durée déterminée...
- Oui...
- Alors vous êtes de gauche ?» articula Tim...

La question interloqua John.

Tim s’imaginait qu’un homme qui roule en Jaguar et qui est rentier est forcément de droite. Il râle forcément de payer trop d’impôts, il pense forcément que si tout va mal, c’est à cause des jeunes, des immigrés, des socialistes...

« - Oui, c’est vrai, en général, c’est ce qui se passe. Et d’ailleurs j’étais en bonne voie pour devenir le vieux con que vous décrivez, il y a encore pas si longtemps. Mais il m’est arrivé une aventure qui m’a remis dans le droit chemin...Je vais vous raconter...»

Il commanda un autre vittel citron...

(à suivre)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.