14 février 2012

Com' : grosses conneries et ravalement de bilan

-12...Désormais, ce ne sera plus que des points perdus dans les sondages !
De quoi va-t-on parler, avec ce froid qui est plus chaud ?

Et la Saint Valentin qui prend fin le même jour que les soldes...

Que l'actualité est vide, que les magasins vont s'ennuyer...

Il va falloir que la campagne électorale soit drôlement énergique.

Tiens, aujourd'hui, c'était au tour de Christian Vanneste de dire quelque chose qui fasse couler de l'encre. Il a dit que la déportation des homosexuels pendant la deuxième guerre mondiale était une légende. Dans le même temps, il a précisé - déploré ?- qu'il n'y en avait eu que 30 000 d'exterminés dans les camps de concentration.

Bon. C'était la connerie du jour. On a bien compris que la droite allait élever le débat.

Pendant ce temps-là, Sarkozy était entrain de sauver la filière du photovoltaïque après l'avoir détruite à la suite du Grenelle de l'environnement.

C'est peut-être une technique qui va porter ses fruits, allez savoir : il va nous refaire son bilan à la hausse, à coup d'usines sauvées in extremis, dans des secteurs où il aura préalablement détruit des centaines d'emplois. Tant mieux pour les usines sélectionnées...

Au fait, dans l'Education Nationale, Monsieur le président, vous avez détruit des milliers d'emplois en 5 ans. Mon collège aimerait bien être sauvé in extremis avant mai, ce serait cool : il nous manque 60 heures pour fonctionner décemment. Le lycée d'à côté aussi : il va perdre 20 postes. Et les écoles primaires du secteur, aussi : elles vont perdre tous leurs RASED...

Si vous venez, on ne laissera que les élèves plus petits que vous, pour la photo. Promis.

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.

Enregistrer un commentaire