13 février 2012

Anniversaire surprise raté

C'est un signe...
C'est l'histoire d'un mec qui fait croire à tout le monde qu'il a un scoop à nous délivrer.

Il est persuadé qu'il fait encore rêver les gens. Il fait le coup du copain qui prépare un anniversaire surprise alors que le principal intéressé a réservé lui-même le resto.

C'est étrange. C'est le président de la République et les journalistes font comme si c'était quand même intéressant.

Les gens de la majorité jouent le jeu. Pour nous, c'est énervant. Vous connaissez cette sensation : vos potes vous préparent un anniversaire surprise. Cela fait trois semaines que vous le savez, parce qu'ils ne sont pas hyper discrets, mais vous faites quand même mine de ne vous douter de rien. Les copains se font des sourires entendus, tout sonne faux et vous avez qu'une seule envie : dire que la plaisanterie a assez duré et que vous participeriez bien à la préparation de la fête !

En tout cas, ils ne sont pas cools, les députés de la majorité : ils ne sont pas venus pour voter la TVA sociale du chef ! Sans doute gonflaient-ils des ballons pour la surprise de jeudi !

Et pendant ce temps, en Grèce, on nous donne un petit aperçu de ce que seront les lendemains de la fête. L'austérité. Il faudra en profiter de ce petit moment de bonheur. Parce qu'après on va en baver.

On en bave déjà, d'ailleurs, puisque ça y est : le premier budget de l'Etat n'est plus l'éducation, désormais, mais le remboursement de la dette. On a commencé à ne plus favoriser l'avenir. On préfère engraisser les banquiers...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.