19 novembre 2012

Politique politicienne...

Qui que ce soit, à la fin, ce sera quand même un gars de l'UMP. Le fait que le score soit serré n'augure rien de bon. Même si c'est un peu blanc bonnet et bonnet blanc, Fillon dégage une impression plus gaullienne traditionnelle, plus paisible, moins extrémiste, pour tout dire.

La signification de ce score serré, c'est donc l'avancée des idées de la droite forte...Euh...de l'arnaque forte.

Si c'est Copé qui l'emporte, alors, c'est que l'idéologie des militants du parti majoritaire de droite s'est durci, s'est cristallisé autour des idées d'immigration et d'intolérance.

Si c'est Fillon qui gagne, ce sera à peu près la même chose, mais avec une image moins agressive et alors la gauche devra se faire plus de souci en 2017.

Malgré tout ce qu'on peut dire, tout cela nous aura bien fait rire, et surtout, tout cela nous aura rappelé des souvenirs sympathiques : il n'y a pas si longtemps, c'était la gauche qui était dans cet état. C'est difficile de se relever d'un échec aux élections présidentielles. Cela ravive les ambitions et les haines. Mais on finit toujours par s'en sortir ! Le PS en est la preuve !

Les questions restent toujours la même, pour tous les partis politiques : faut-il cliver ou rassembler ? Faut-il affirmer les idées les plus extrêmes pour renforcer le cœur de son électorat ou faut-il ratisser large vers le centre ?

Politique politicienne...Cela finira par me lasser, mais pour l'instant, ça m'amuse...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.