31 août 2015

Cette rentrée qui fait tant parler...

Pour la rentrée scolaire, tout le monde nous souhaite, à nous les professeurs : "Une bonne rentrée, hein, et puis surtout bon courage..."

On ne fait pas autant de cas de la rentrée des boulangers.

En fait, la rentrée touche plusieurs personnes : pas seulement les profs.

Les enfants, bien sûr. Contents, pas contents...ça dépend.

Les parents : bien heureux de se débarrasser de leurs gamins. Au bout de deux mois, ils savent bien la souffrance que représente la garde de leurs petits amours. Ils comprennent la patience qu'il faut développer. Ils n'osent pas imaginer combien il faut de ressource de calme pour s'en occuper toute la journée durant, surtout quand ils sont 25. Cela les ferait cauchemarder.

Les grands-parents : ils doivent reprendre leur rôle de nounous pour aller chercher leurs petits-enfants à l'école et les mener au cours de musique, de judo ou pour leur faire faire leurs devoirs.

Finalement, la rentrée concerne une grande partie de la population. Mais rassurons-nous, bientôt les vacances reviendront et les critiques sur les profs aussi. Plus de compassion pour ces fainéants qui abandonnent les enfants à leurs parents...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. Bon courage pour cette nouvelle année !

    RépondreSupprimer
  2. Bon courage pour cette nouvelle année !

    RépondreSupprimer
  3. La rentrée s'est bien passée pour mon petit en CE1 et il était content ce matin de reprendre, j'en profite encore puisque pour les grands c'est fini.
    C'est vrai qu'on a tendance à vouloir s'en débarrasser, peut-être parce que tout le monde trouve le temps long et qu'il est temps que les enfants reprennent une activité cérébrale ;)
    Et bon courage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a encore des activités cérébrales à l'école ? Alors, là, vous m'épatez !

      Supprimer
    2. J'avais pourtant mis un smiley pour faire plaisir à tous les lecteurs.

      Supprimer
    3. "On ne fait pas autant de cas de la rentrée des boulangers" peut-être parce que les boulangers ne ferment jamais leur boutique pour 2 mois de vacances en été?...

      Supprimer
    4. Oh, c'était juste pour faire écho à cette mini polémique estivale : http://www.vosgesmatin.fr/edition-d-epinal/2015/08/16/dur-dur-de-trouver-du-pain-en-ete

      Supprimer
    5. Merci Fred ! Et bonnes vacances de parents ! ;)

      Supprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.