12 août 2009

La rentrée appproche...

...Et la grippe A-H1N1 aussi.

Pour préparer ces deux phénomènes nouveaux pour Luc Châtel, on prévoit de fermer les écoles. (Esquiverait-il la difficulté, notre nouveau ministre ? Pour une bonne rentrée assurée, supprimons la rentrée ?)

Certes, c'est une mesure internationale : si nous passons au niveau d'alerte n°6, alors les écoles devront fermer. Les enfants seront une cible particulièrement sensible pour le virus et les écoles sont, comme chacun sait, des bouillons de culture épouvantables.

Ce qui pose problème, c'est que l'Etat est obligé d'éduquer les enfants...

Alors il paraît que le CNED est entrain de préparer des cours qui seront diffuser par la télé et la radio publique (France Inter, France Culture, France 5...) et par internet.

Pour les élèves qui sont suivis par leurs parents, tout ira bien. Mais pour mes élèves de ZEP, j'ai bien peur qu'ils prennent ça pour des vacances supplémentaires et qu'ils ne cherchent pas plus loin. Surtout pour les élèves en difficulté.

Surtout que France Culture "Culture sa mère ! ça existe, c'te radio ?"

Bref...

Autre problème, si nous faisons la rentrée, que les élèves commencent à travailler et que nous fermons les écoles plus tard, comment seront dispensés les cours, puisque chaque classe aura avancé dans le programme de manière différence. Par exemple, si je décide de commencer par la poésie et le théâtre, en 6ème, et qu'en décembre, à la radio, on refait de la poésie et du théâtre, mes élèves stagneront.

Il paraît donc vraiment difficile de mettre en oeuvre tout ça. Dans son article, Alain Bouvier va même plus loin en envisageant le retour en classe : que se passera-t-il quand les élèves se seront habitués à cette nouvelle autonomie ? Ce qu'il envisage ne présage rien de bon pour la condition de prof. Quoi que prof à la télé ou via internet présenterait sans doute moins de risques...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. Le SNCH est le Syndicat National des Cadres Hospitaliers.

    Mercredi 12 août 2009, le SNCH interpelle le ministre de l’Education Nationale : si les écoles, collèges, lycées sont fermés en septembre, qui va garder les écoliers, les collégiens, les lycéens ?

    Fermeture des écoles en cas d’épidémie de grippe : attention aux conséquences.

    http://www.snch.fr/lactu/communiques-de-presse/en-cas-depidemie.html

    Conclusion : en septembre et octobre 2009, la France va vivre un bordel généralisé.

    Je n’ose imaginer l’état de désorganisation de la France cet automne.

    RépondreSupprimer
  2. 6 heures de cours prévues à partir du CP chaque jour à la télé.
    Je vois très mal comment je vais m'y prendre pour que ma fille de 6 ans reste tout ce temps concentrée devant un écran, et si ça dure 12 semaines, on se tire tous une balle.
    Non sérieux, elle fera des dessins et regardera Tfou, faut pas rêver..
    (des devoirs sont prévus en plus ?)

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi ne pas vacciner avec le vaccin qui a nous a couté si cher au lieu de fermer les écoles !!

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi ne pas vacciner avec le vaccin qui a nous a couté si cher au lieu de fermer les écoles !!

    RépondreSupprimer
  5. Ils préféreront rentabiliser leur PS3... Faut pas croire que tu garderas scotché tes gosses 5 heures devant la télé, sur France 5 en plus !
    Quant au vaccin... et s'il était plus dangereux que le virus lui-même? Car tout vaccin a pour base... le virus !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    @BA : oui...une fois de plus on va se rentre compte que les profs sont des gardiens d'enfants. On va nous plaindre, pour une fois : "Comme c'est difficile de garder les enfants, comme ils sont pénibles !" ça risque de ralentir un peu l'économie, c'est clair !

    @Aude : les enfants aiment bien rester des heures devant la télé...mais sans zapper et en prenant des notes, forcément, c'est moins fun ! Je ne sais pas s'il y aura des devoirs ! Mais je sens que ça ne va pas être d'une efficacité folle, tout ça...

    @Anonyme : il paraît que le TAMIFLU est dangereux pour les enfants : il provoque nausées et cauchemars.

    @Homer : c'est évident, les enfants prendront ça pour des vacances...Et on les comprend bien, dans le fond...

    Bises
    CC

    RépondreSupprimer
  7. "Si nous étions amenés à prendre la décision de fermer les écoles, le but ce n’est pas de recréer des lieux de garderie pour les enfants où on les exposerait de nouveau au virus", a répondu Luc Chatel, mercredi sur Europe 1. Pour le ministre de l’Education, la solution est à trouver dans la "solidarité familiale", l’espace de "quelques semaines".


    http://www.europe1.fr/Info/Actualite-France/Sante/Grippe-A-fermer-les-ecoles-une-fausse-bonne-idee/(gid)/236735

    RépondreSupprimer
  8. les enfants malades, en hôpital ou à domicile, assurent leur scolarité grâce au cned et sont suivis par leurs profs. Avec souvent l'aide de bénévoles...Ptet qu'il y aurait des volontaires?

    RépondreSupprimer
  9. Alors voilà ce qui va se passer chez moi: les parents du village iront chercher les enseignants du coin par la peau du cou s'il le faut (oui, même la soeur Gertrude retraitée de l'école catho depuis trente ans) et nous réquisitionnerons la salle polyvalente, le gymnase et le foyer des jeunes. Puis nous y amènerons nos rejetons (oui, tous, de Juju qui a deux ans à peine aux grands dadais qui triplent leur terminale)et nous les enfermerons ensemble avec le matériel ad hoc, et qu'ils se démerdent. On ne va pas se laisser faire par des politiques hébétés, des profs fainéants et un virus qu'on sait relativement innocent, bon sang !

    RépondreSupprimer
  10. Organisez-vous comme vous voulez, mais ne touchez pas à la soeur Gertrude.

    RépondreSupprimer
  11. http://www.pedagopsy.eu/alain_bouvier_grippe.htm
    Une ébauche de scénario catastrophe.
    Ça fait frémir !!!

    RépondreSupprimer
  12. France Télévisions est prête à prendre le relais de l'Education Nationale dès la rentrée de septembre.

    http://www.20minutes.fr/article/341655/France-Grippe-A-France-Televisions-peaufine-son-scenario-catastrophe.php

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir,
    @BA : les choses ont l'air de se mettre sérieusement en place, en effet...Simplement quand on voit la gueule des cours, on se dit que c'est pas gagné...

    @marsupilamima : bénévoles sûrement pas ! mais tout est possible...la seule condition, visiblement, ce sera de ne pas reproduire les regroupements de type classe...Vers les cours particuliers généralisés ? ça va bouster l'emploi !!

    @Suzanne : Oh ! Oui ! Comme au temps de la peste : tous les gamins enfermés ensemble pendant un mois. Quand on rouvrira les portes de la salle polyvalente, on n'aura plus que les survivors, les plus forts...
    Pour soeur Gertrude, c'est une bonne idée : il paraît que les vieux seront moins sensibles au virus...Elle a plus de 60 ans, hein ? ;)

    @Marité : oui, c'est l'analyse vers laquelle je renvoie dans mon billet...

    @Romain : pas encore, mais j'ai hâte !

    Bises
    CC

    RépondreSupprimer
  14. La soeur Gertrude est retraitée de l'école catho depuis 30 ans. Je propose qu'on envoie la soeur Gertrude en Inde, où le gouvernement vient de fermer les écoles et les collèges.

    Face à l’épidémie de grippe A (H1N1), Bombay ferme ses écoles.

    20 personnes sont mortes de la grippe A et plus de 1000 personnes ont été contaminées en Inde. Pour limiter la propagation du virus, les autorités de Mumbai (Bombay) viennent de fermer toutes ses écoles et ses collèges pendant une semaine.

    http://www.aujourdhuilinde.com/actualites-inde-face-a-l-epidemie-de-grippe-a-h-n-bombay-ferme-ses-ecoles-3861.asp?1=1

    RépondreSupprimer
  15. Grippe A/H1N1 : onze classes ou établissements scolaires fermés en Polynésie française.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20090816.FAP8877/grippe_ah1n1_deces_dune_jeune_femme_a_tahiti_des_classe.html

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.