16 août 2011

Fiction estivale - Changement de décor (4)


Chapitre 4

Pendant ce temps-là, à l’autre bout du monde, dans son appartement de fortune, mesurant tout de même 630 m2, Serge K. Démone, l’ancien P.D.G du Financement Mondial de la Finance, luttait contre ses démons. Cela faisait trois fois qu’il montait sur son toit terrasse, vêtu de son peignoir blanc. Il ressassait cette histoire de jeune homme qu’il aurait peut-être violé, dans une chambre d’hôtel, quelques semaines plus tôt.

Ce fait divers avarié avait jeté le trouble sur toute la planète. Bien sûr, SKD était une sorte de fierté pour la France : les gloires françaises, de part le monde, depuis Édith Piaf, se faisaient rares. C’est un peu comme si on avait plus que le Roquefort et SKD, en ces difficiles périodes de crise. 

On se disait au moins qu’on avait un économiste renommé, exerçant un véritable pouvoir sur ce pauvre monde, pour représenter le pays. Mieux que notre président qui nous ridiculisait si souvent, en déclarant la guerre après la signature de l’armistice, la fin de la crise la veille d’un crack boursier et à cours d’argument, poussant devant lui les charmes de son épouse.

SKD attendait un appel. Il avait fait acheté à un ami américain un téléphone à carte, un portable jetable. Il cherchait à être discret : il se savait espionné par les plus hautes instances d’État.

Si tout se passait bien, il prendrait un avion privé affrété spécialement par un groupe secret, pour regagner la France le plus rapidement possible.

Évidemment, il n’atterrirait pas à Orly, mais sur un petit aérodrome de province. C’était un homme en Jaguar qui viendrait le chercher.

(à suivre)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.