25 novembre 2012

Ces 313 qui ne sont pas des salopes


Elody signale la parution d’un manifeste dans le Nouvel Observateur et signé notamment par des femmes connues victimes de viols.

A l'origine de ce projet, il y a une femme,  Clémentine Autain, qui a été violée à 23 ans et qui a décidé d'en faire un combat. Au centre de ce manifeste, il y a une idée simple : les femmes violée n'ont pas à être honteuses, elles sont victimes. 

L'idée peut paraître évidente, pourtant, chaque année, il y a beaucoup de viols et peu de plaintes. Par exemple, le violeur de Clémentine Autain était un multirécidiviste, ayant avoué entre 20 et 30 viols, pourtant, seules trois plaintes ont été déposées contre lui. 

Ce manifeste, je le sais, est une aide précieuse pour de nombreuses femmes violées à qui on a dit "Tais-toi !"...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.