3 février 2013

Ce qui risque maintenant de nous arriver #MariagePourTous

Voilà, c'est voté : les mariages vont pouvoir avoir lieu entre les hommes, les femmes, les hommes et les femmes. 

Que va-t-il nous arriver ? On a parlé de pluie de sauterelles, Christine Boutin est au bord de l'AVC et Dieu merci, sa religion lui interdit le suicide, on a parlé de météorite divine, de déluge à la manière de Noé, celui qui a ensuite repeuplé le monde avec sa femme et ses fils, ce qui a dû faire beaucoup de dégâts génétiques...

Ce qui serait plus intéressant, ce serait de regarder un peu ce qui se passe dans les pays où cela fait longtemps qu'on a instauré ces lois scélérates : par exemple, en Hollande. Cela fait 12 ans que les couples de même sexe peuvent se marier.

Le mieux, c'est de lire le témoignage d'un homme qui vit là-bas et qui connait bien la culture du pays.

Sa conclusion a de quoi effrayer certains, en effet : "Donc oui, les intégristes de tout poil qui se sont rassemblés par centaines de milliers à Paris ont des soucis à se faire. On voit bien, avec une décennie de recul, qu’aux Pays-Bas l’ouverture du mariage a eu des conséquences tangibles : plus grande tolérance envers les homos ; stigmatisation des violences homophobes, verbales comme physiques ; énorme perte de crédibilité pour l’Église catholique ; pressions pro-femmes et pro-homos au sein des Églises protestantes ; isolement/talibanisation de l’extrême droite chrétienne, coupée de l’extrême droite politique et de l’immense majorité des habitants..."

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Voilà, c'est voté : les mariages vont pouvoir avoir lieu entre les hommes, les femmes, les hommes et les femmes.

    faudra quand même encore patienter un peu
    y a le reste de la loi à voter à l'assemblée puis la totalité au sénat
    mais c'est juste une question de semaines, tu peux commander le buffet au traiteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Lobby des traiteurs nous soutient ! :)

      Supprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.