19 juin 2016

Rudy Reichstadt voit des complots partout !

De gauche à droite : Martial Bourquin, Renaud Fouché, Rudy Reichstadt
Et moi aussi : c'est un thème d'actualité et c'était l'objet d'une conférence du Cercle Jean Jaurès, jeudi dernier.

Tenez, par exemple, je ne peux pas projeter un tableau en classe - qu'il soit de Picasso, de Léonard de Vinci ou de Nicolas Poussin - sans que mes élèves y voient des triangles. Les triangles, c'est la preuve irréfutable du complot Illuminati. C'est le complot suprême : un groupe de quelques personnes très influentes contrôlerait le destin du monde, dans le but de réduire la population à 500 000 mille personnes.

Les élèves y croient dur comme fer.

Mais évidemment ça ne touche pas que les collégiens et ça ne date pas d'hier.

Certes, depuis les attentats contre les tours du World Trade Center, en 2001, c'est revenu en force, amplifié par internet, démultiplié par les réseaux sociaux.

Après le 11 septembre, il a fallu quelques jours pour qu'apparaissent les premières théories d'un complot de la CIA ou du Mossad. Pour les attentats du Bataclan, alors que l'assaut a été donné à 00h20, les premières théories d'un complot fomenté par les services secrets français sont apparus à 22h30, sur twitter. Tout s'est accéléré.

Mais il est bon de reposer cela dans une histoire et de s'interroger un peu sur les raisons de ces théories.

C'est ce que fait Rudy Reichstadt, qui a créé en 2007 le site Conspiracywatch.info et membre de l'Observatoire des radicalisés politiques de l'Observatoire des radicalités politiques pour la Fondation Jean Jaurès.

Il nous rappelle qu'avant les théories sur les attentats récents, avant le 11 septembre, avant même l'assassinat de JFK, il y a eu le protocole des Sages de Sion, il y a eu les Illuminati, pas vraiment ceux de mes élèves, mais ceux de la Révolution Française, et qu'encore avant, il y a eu les sorcières qu'on tuait au Moyen Âge.

Pourquoi les hommes, donc, depuis si longtemps, se plaisent et se complaisent dans ces affabulations ?  (et je ne vous parle pas des chemtrails et autres reptiliens...)

Peut-être parce qu'il est rassurant de penser qu'il y a quelqu'un derrière nos problèmes, qu'il y a des explications à l'insupportable, qu'il y a une vérité surplombante : un "on nous ment" général, qui permet de se sentir moins bête que les autres, parce qu'on a compris ce que les autres ignorent...

Il y a aussi des gens qui savent tirer profit de la crédulité des autres : il ne faut pas oublier qu'il existe une industrie du complot : la nébuleuse internet de Soral emploie une trentaine de personnes, c'est une petite entreprise qui marche...

Malheureusement, ces soupçons de conspiration ont parfois des effets bien réels : c'est bien sur le faux Protocole des Sages de Sion qu'Hitler s'est basé pour exterminer les Juifs. Aujourd'hui, c'est à cause des soupçons portant sur les vaccins que des maladies qui avaient disparu dans notre pays sont entrain de réapparaître.

C'est bien beau, de dire que ce n'est pas vrai, tout ça. Mais quoi faire devant mes ados boutonneux, qui voient des complots partout et qui aiment y croire ? Les professeurs sont en première ligne depuis bien des années maintenant et ont mis en place des ateliers de débat et essayent par tous leurs maigres moyens de développer l'esprit critique des élèves. Mais cela n'est pas bien fort à côté des vidéos chocs que l'on trouve sur internet...

Espérons que les croyances des ados ne soient pas ancrées définitivement...
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.