29 février 2012

Ipad ? Mais bon sang ! Donnez-leur des ardoises !

Hier, Sarkozy a bâclé un discours sur l'éducation. 

Il est évident qu'il ne s'adresse pas aux enseignants : il sait bien que leurs votes ne lui sont pas destinés. Comme le souligne Seb Musset, il s'adresse aux commentateurs haineux du Figaro qui sont persuadés que les enseignants sont des fainéants incultes. Ceux qui n'ont pas ou plus d'enfants et qui de toute façon, s'ils en avaient, les mettraient dans le privé.

Un détail m'a frappé : il a fustigé Hollande qui a expérimenté des tablettes numériques dans les classes de son département. C'est une idée qui se défend, même si j'ai tendance à penser qu'il faut déjà que les élèves maîtrisent l'outil stylo avant de passer à autre chose. Mais finalement, c'est un support interactif, un outil puissant qu'on peut facilement mettre au service de la connaissance et du savoir. Et puis ça pèse moins lourd que 6 ou 7 manuels dans un cartable.

Mais voilà. Sarkozy s'adresse à un peuple de retraités qui ne sait même pas vraiment ce que c'est qu'une tablette numérique. Alors dire que c'est mal, c'est aussi dire que c'est un gadget moderne inutile et donc que c'était mieux avant. Et aussi que ça coûte cher...(pas autant que les 6 milliard d'Euros que coûterait ce qu'il a annoncé hier, mais ce ne serait pas donné...)

Et finalement, il a raison, qu'est-ce que l'ipad, sinon une ardoise un peu sophistiquée ?

Ah ! De mon temps, disent les vieux, on n'avait pas tout ça et on savait lire !

Si c'était aussi simple...

CC
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Bien que réactionnaire patenté, labellisé et bientôt pavillon-de-breteuillisé, je ne suis pas un grand fanatique de l'ardoise (ça blanchit les doigts et les habits), mais je vois mal en quoi un iPad serait d'un grand avantage pour apprendre à lire et à compter.

    Vous dites que ce n'est pas si simple. Bon, je veux bien faire l'effort de vous croire, après tout c'est votre métier. Mais pourquoi est-ce devenu compliqué d'apprendre à lire à trente ou quarante enfants ?

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,
    @Bembelly : oui, ou l'ardoise magique...Vous vous souvenez ? C'était un jouet amusant des années 80...

    @Didier : je ne sais pas. Mes élèves sont des collégiens ils savent déchiffrer à peu près quand je les recueille. Comment feriez-vous, pour apprendre à lire à 30 ou 40 élèves (bruyants, sales et indisciplinés comme il se doit, et n'ayant pas pris de petit déjeuner, en plus, tiens !)

    RépondreSupprimer
  3. Aucune idée ! mais je me souviens que les instituteurs de mon enfance y parvenaient assez bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et combien, sur les 40 en cours préparatoire, obtenaient le certificat d'étude ? (mais peut-être n'êtes vous pas si vieux, dans ce cas, pardonnez-moi...)

      Supprimer
  4. ohhhh nice
    ´♀♥¸.•°*”˜˜”♥
    ..♀♥¸.•°*”˜˜”*°•.♥
    ☻/♀♥˚ •** ♥♥ ˚ ˚♥˚§˛♥ * ♥ §˛° ♥ * °♥ ˚ • ♥ *˚ .♥ ♫•*
    /▌*˛˚ ░ ░♥♀♥♀♥░♥♥FELIZ DÍA DE LA MUJER♥♥░♥♀♥♀♥░ ░ *
    / \ ˚. ★ *˛ ˚♥♥* ✰。˚ ˚ღ。* ˛˚ ♥♥ ♥♥˚* ˚ ♫♫ ˚ ♥♥ •*
    ♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥♀♥
    love sms
    http://msgdamour.blogspot.com

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.